top of page

Musique et danseurs

Dans mes créations, beaucoup de gens me demandent,
          « Pourquoi crées-tu des oeuvres si lourdes ? Ne pourrais-tu pas peindre quelque chose de plus agréable ? »...

Je pense que ma peinture est liée à des expériences uniques que j'ai vécues.
D'une part, depuis mon plus jeune âge, j'ai suivi mes parents lors d'entretiens et j'ai été témoin des luttes et des conflits entre les pauvres, suscités pour détourner les tensions sociales. Ils ont été délibérément apprivoisés, rendus idiots, asservis, blessés.
D'autre part, j'ai eu l'opportunité de voir les personnes qui détiennent le pouvoir, de voir la cruauté des décisions politiques et des luttes politiques. J'ai vu la logique réelle et les méthodes derrière l'élaboration des politiques. J'ai vu l'arrogance du pouvoir et le gouffre sans fond des désirs qui jaillissent de l'argent.
Je me demande souvent :

          « Que s'est-il donc passé ? Pourquoi ? »

J'apprécie énormément les oeuvres de Matisse présentes à Saint-Pétersbourg : La Musique et La Danse.
Il a traversé la Première Guerre mondiale, la Seconde Guerre mondiale et la maladie incurable. Néanmoins, il a toujours eu une profonde tolérance et un amour sincère envers les êtres humains, c'est ainsi qu'il a donné à Icare ce coeur rouge dans le livre Jazz.

 

Dans mon expérience de création, je dirais que je peins avec mon âme plutôt que de manier un pinceau. Je sais que beaucoup de choses ne peuvent pas être exprimées par des mots. Cependant, dans la création artistique, je ressens toujours le besoin irrépressible de m'exprimer, même si c'est uniquement pour moi-même. Je comprends que les gens devraient être entourés de belles choses. La vie devrait être emplie de joie et de bonheur. Mais en tant qu'artiste, il ne suffit pas de se contenter de la beauté et de l'amour. Il faut aussi avoir le courage de faire face à la réalité.

          Car sans réalité, comment peut-on trouver la beauté ?
Des artistes comme Goya, Francis Bacon, Garouste, Lüpertz, Lucian Freud et d'autres ont sû dépeindre une certaine réalité du monde.

 

Conjointement inspiré des travaux de Goya, j'ai décidé de répondre aux deux oeuvres de Matisse par la peinture. Je présente une autre interprétation de la musique et de la danse telle que je les perçois. Et dans ma création, je cherche à atteindre une réalité qui va au-delà du réel.

bottom of page